Studio AE

Gare routière Chitila

Surface 1500 m²

Surface du terrain 4000 m²

221 Route Chililei, 1er arrondissement de Bucarest

Conversion et extension

Équipe de projet :

Architecture :

arch. Elena Ștefănescu

arch. Andrei Ștefănescu

Client : Mega Image

Surface 1500 m²

Surface du terrain 4000 m²

221 Route Chililei, 1er arrondissement de Bucarest

Contexte.
Le bâtiment où fonctionnait la Gare routière de Chitila a été abandonné pendant plusieurs années et a atteint un état de dégradation avancé. Construit à l'époque communiste, à la limite territoriale de Bucarest, cet endroit est toujours le terminus des lignes de tramway et de bus de la ville. C'est un point de connexion entre Ilfov et Bucarest.

L'objectif était de redynamiser le quartier en transformant le bâtiment existant en commerce de proximité. Il a fallu renforcer le bâtiment.

Concept.
La transition entre le bâtiment existant et le nouveau volume se fait par une lucarne continue qui les articule. Chaque volume est traité différemment et les matériaux expriment les différences : brique pour le bâtiment existant, panneaux gris anthracite sur structure métallique pour l'extension, verre pour la lucarne. Un rôle de continuité avec le passé est la nouvelle plate-forme extérieure qui crée un espace public couvert que les résidents peuvent utiliser librement, à proximité des guichets. L'espace vert a également été valorisé par l'aménagement paysager pour créer un espace vert dans la zone.

L'objectif était de sauver le bâtiment existant, de le consolider, de l'étendre et d'utiliser la lumière naturelle comme lien entre les deux périodes du bâtiment. Pratiquement, à travers les deux accès et la lucarne, un passage couvert à lumière zénithale a été obtenu.

Les façades expriment les deux époques du bâtiment à travers les matériaux utilisés. L'aménagement paysager crée un microclimat et sur le nouveau volume il y a des plantes qui s'accrochent aux structures secondaires et apportent la nature à la nouvelle façade.

Du point de vue de la durabilité, le bâtiment a été énergétiquement conformé par l'isolation thermique, par la récupération de chaleur, par l'utilisation d'un éclairage tamisé qui s'ajuste automatiquement en fonction de la lumière naturelle, par le système d'infiltration progressive de l'eau dans le sol.

D'un point de vue urbain, un espace majeur est réintégré dans la dynamique de la ville au contact du territoire environnant. Le bâtiment génère un nouvel espace public, une plateforme urbaine, qui devient un lieu clé de proximité et d'activation du quartier. e proximitate  și de activare a cartierului.  

Studio AE
chevron-downarrow-leftarrow-right